W-E Djynamo à Saint-Hubert

Nous, le groupe jeunes Djynamo, nous sommes partis à Saint-Hubert du 18 au 21 mai 2018, dans une ferme, la ferme Pirlot, avec un autre groupe de jeunes néerlandophones.

Nous nous sommes rencontrés afin de nous connaître, d’apprendre certaines formes de pauvreté que l’on ne connaissait pas et surtout pour apprendre à écouter la paroles des autres, respecter les avis et les choix de chacun.

Avant la rencontre, Dylan, Damien, Marine et Mohammed ont été visiter les lieux pour regarder comment les chambres étaient disposées etc. Et le vendredi avant la rencontre, Damien, Ryan, Dylan et Marine ont été faire les course afin de remplir les ventre de chacun 🙂

Concrètement, nous avons réalisé une activité animée par le groupe néerlandophone qui consistait à réfléchir à ce qu’on pourrait faire pour agir si on était premier ministre. Les sujets abordés étaient : les écoles, les logements, les soins de santé, les transports en commun, le travail et le chômage, les impôts équitables et la violence.

Pour notre deuxième activité, nous avons dit si nous étions d’accord ou pas d’accord sur différentes questions posées au sujet de la pauvreté et des préjugés. Une fois que chacun avait fait son propre choix, nous avons dû justifier notre choix, pour lesquels ça a créé certaines fois des débats.

Notre troisième activité consistait à créer une petite mise en scène mimée sur la pauvreté. Notre scène expliquait que deux sans-abri demandaient de quoi se nourrir. La première personne qui nous a vues nous a complètement niés mais la deuxième a préféré engager une discussion pour connaître notre malaise et nous a donné quelques pièces afin de nous aider. Dans notre deuxième scène, nous avons joué un sans-abri marchant dans les couloirs du métro pour avoir une pièce ou autre, une personne l’a bousculé et violemment agressé tandis qu’une autre personne l’a gentiment accueilli et aidé.

La dernière activité consistait à diviser notre groupe en deux afin de réaliser un trajet dans les bois. Sur chaque chemin se trouvaient 5 épreuves : le chemin était accessible seulement si l’épreuve était réussie. Une fois les épreuves réussies, les 4 organisateurs de cette activité avait construit une petite cabane afin de faire la finale. Pour la finale, les deux groupes devaient arriver à nous rejoindre sans se faire voir (tout était permis, changements de vêtements etc.). Le premier de chaque groupe qui arrivait à nous avait définitivement gagné le jeu.

Pour notre dernière soirée, nous avons réalisé une petit soirée karaoké bien sympa, et une jeune du groupe Djynamo avait réalisé un gâteau pour le départ de notre animateur préféré 🙂

 

 

Nous avons passé un superbe week-end entouré de différentes personnes. Nous avons hâte de tous nous revoir car nous avons appris à respecter chacun et à être à l’écoute de chacun d’entre nous.

 

 

Article écrit par Marine, membre du groupe jeune Djynamo.